jeudi 8 novembre 2007

La Phrase du Jour 186



«Coincé comme on est entre deux éternités d'oisiveté, on n'a aucune excuse à rester à ne rien faire.»

Anthony BURGESS, auteur entre autre, du roman très visionnaire "ORANGE MÉCANIQUE" en 1963.


Illustration: affiche promotionnelle du film "ORANGE MÉCANIQUE" de Stanley KUBRICK, en 1971.

3 commentaires:

Guylaine a dit…
Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.
Guylaine a dit…

Deux éternités d'oisiveté ? Celle d'avant, je n'en ai aucun souvenir, celle d'après j'y crois très moyennement ... et puis ça veut dire quoi "ne rien faire" ? Elle ne me parle pas trop cette phrase :-)

cécile a dit…

Ah ben je vois que tu m'as précédée Guylaine, moi non plus… suis plutôt dubitative, en plus j'ai pas aimé ce film du tout ! Et j'aime ne rien faire… ;o)