dimanche 2 décembre 2007

DON'T GIVE UP



Palsembleu !

Cette version clipesque de "Don't Give Up" du Peter, accompagné par Kate la Bouche, pulvérise l'ersatz vidéo qui servit pourtant la promo officielle de cette magnifique mélopée crypto-communiste. Un autre avantage, la pièce est interprétée dans toute son INTEGRALITE.

Le titre, on n'en parle plus. Ou peut être si, pour tous ceux qui auraient perdu leur boussoles en 1986, et qui depuis auraient erré durant toutes ces funestes années dans les steppes sauvages et viriles du Kazakstan. La chanson figura dans les charts pendant de longues semaines. La chanson évoquait pourtant le sort désopilant d'un chômeur anglais sous l'ère Thatcher, qui n'aurait point connu toutes les subtilités sociales déclinées en France sous l'intitulé édulcorant de "rupture tranquille".

"Lâche pas l'Affaire", susurrée par la Kate, s'apparente en substance comme la meilleure traduction "littérale" de l'opus gabriellien. Et puis, quand on se tape la Kate, ceci apparaît même comme une injonction puérile tellement tout cela coule de source, et s'apparente comme une évidence absolue voire une "mission divine", à laquelle beaucoup de mâles auraient accepté de contribuer, sans trop forcer leur nature profonde.

Bref, un titre d'anthologie issu du mythique "So". Faut-il encore souligner les vocaux magistraux et la session rythmique imparable ?

Non. Là, il s'agirait purement et simplement de mauvais goût.



"DON'T GIVE UP" de Peter GABRIEL avec Kate BUSH, en 1986.

Aucun commentaire: