dimanche 9 décembre 2007

ONE HIT TO THE BODY

Rolling Stones One Hit to the Body

Ajouter à mon profil | Plus de Vidéos

ATTENTION ! CETTE VIDÉO N'EST PAS SEULEMENT UNE MISE EN SCÈNE CLIPESQUE.

Explication.


1986. Les Stones sont à la ramasse au niveau de leur inspiration. Pourquoi ? Le keith et la Mick ne peuvent plus se voir en peinture. Les Glimmer Twins brouillés ?

Et bien oui ! Il y avait beaucoup de rancoeur accumulée. C'est Keith qui avait ouvert les hostilités. Désaccord majeur sur la ligne musicale à suivre. La Jag souhaitait coller à la mouvance du moment, celle des années 80. Keith, que nenni, pour lui une hérésie. Il revendiquait la poursuite de la saga sans abandonner les fondamentaux. D'ailleurs, Mister Big Lips n'arrêtait pas de jammer avec les célébrités vaines du moment, ce qui horripilait bigrement le meilleur représentant de la Jack Daniel's Company. Les 5 compères torchèrent rapido un ersatz d'album judicieusement intitulé "Dirty Work", qui fut un bide colossal.

Mais the show must go on. Et les deux rivaux se devaient à leurs obligations. Ainsi, ils réalisèrent cette vidéo impressionnante afin d'assurer la promotion du seul titre écoutable de l'infâme album, "One Hit to the Body", qui lui aussi porte magistralement son nom. Et l'on y voit Mick et Keith se rudoyer virilement durant toute la durée de la complainte sournoise. Pour être précis, les coups de lattes et de guitares du Keith s'avéraient pour le moins sincères! Et la partie ne fut point remise. Pendant trois ans, les deux acolytes ne s'adressèrent plus la parole, sauf par insultes interposées au travers de médias qui n'en demandaient pas tant. L'on crut véritablement à la fin cette fois bien réelle des Stones.

Pour la première fois de son histoire, le groupe ne tourna pas pendant 4 ans. Puis les Glimmer Twins firent finalement la paix des braves, l'album solo de Big Dick se plantant grave lui aussi. En 1989, ils enterrèrent définitivement la hache de guerre, et réalisèrent leur meilleur album depuis 11 ans, "Steel Wheels". Depuis, ils n'ont plus arrêté de tourner, appuyés par des shows encore plus gigantesques qu'auparavant.

Mine de rien, et pour une fois, c'était bien Keith qui avait eu raison. Même si depuis aussi, c'est bien Mick qui est devenu le seul véritable leader du groupe ! Révolution de velours ?



"ONE HIT TO THE BODY" des ROLLING STONES en 1986.

Aucun commentaire: