vendredi 30 mai 2008

REAL WORLD ... MORE !



Voici les titres définitifs des 25 chapitres de:

"REAL WORLD. PETER GABRIEL, BIOGRAPHIE."

1. From Genesis to Revelation.
2. Révolution.
3. Un Ange Passe.
4. Small s Beautiful.
5. On Stage Again.
6. Retour aux Sources.
7. Musique sans Cuivres ni Cymballes.
8. Technology Meets Authenticity.
9. I Have the Touch.
10. Manifesto !
11. Birdy.
12. Humanism Now!
13. Ainsi.
14. Rock Star!
15. The Last Temptation of Christ.
16. Real World.
17. Passion.
18. Vague à l'Ame.
19. Le Visionnaire Vidéo.
20. Secret World Tour.
21. L'Explorateur Multimédia.
22. Welcome to the Millenium Dome.
23. Growing Up.
24. 46664.
25. Epilogue.

Bonjour chez vous !

Illustration. Peter GABRIEL interprétant "SUPPER'S READY", extrait de l'album "FOXTROT".

jeudi 22 mai 2008

BIENTOT SUR VOS ECRANS !!!



Ou dans votre bibliothèque !

"REAL WORLD. PETER GABRIEL, BIOGRAPHIE". 283 pages.

Avec dans le rôle principal: Peter GABRIEL, chanteur populaire.

Réalisé par : Franck BUIONI, chargé d'études.

Conception technique : Guylaine COLLEWET, ingénieur de recherche.

Design : Chloé COLLEWET, étudiante en arts appliqués.

Photos additionnelles : Jean Philippe BEUF, animateur de radio.

Production : Editions LULU PUBLISHING, 26-28 Hammer grove.
LONDON W6 7BA.
ROYAUME UNI.
Imprimé aux USA ou en Espagne (UE). Dépot légal
Juin 2008. Code ISBN en cours.


AND NOW, THE FEELING BEGINS !!!

"REAL WORLD. PETER GABRIEL BIOGRAPHIE" en quelques anecdotes.

Débuté en décembre 2003 de manière complètement foudroyante. Je ne saurais jamais ce qui m'a poussé à écrire ce livre excepté un détail (une photo du public prise par le bassiste de Peter Gabriel à Lyon en mai 2003, après le show du Growing Up Tour, sur laquelle je figure en premier plan, dans le DVD du concert paru en novembre 2003 !).

Bizarrement, ce bouquin a été écrit d'un trait, en quatre semaines, le soir après le boulot ! Il restera alors en sommeil pendant plus de trois ans pour des raisons plutôt personnelles, qui n'ont rien à voir avec une sorte de "replis" de "l'artiste" sur une oeuvre qu'il ne maîtrise plus. Non, vie perso très concrètement compliquée et rude ! En 2007, je ressors le projet, convaincu qu'il faut tout démanteler. Heureuse surprise, je m'aperçois que la ligne directrice reste parfaite (l'ossature narrative), qu'elle tient la route. Le blog Intruder, par son succès, me convainc de le faire éditer. Nouveau parcours du combattant. Les éditeurs sont des gens frileux (j'avais encore oublié que je vivais en France). 2007 est pourtant une année d'ennuis personnels sérieux, très perturbants et épuisants, mais je résiste mentalement et persévère. Intervention inopinée de Guylaine (une amie véritable, dont le point de vue est toujours pertinent. Ce qui est rare !) qui me pousse à sortir le bouquin, ainsi que d'autres intervenants, ma garde rapprochée, mes plus fidèles: Jean Philippe, Christine, Candice, et tous ceux qui se reconnaîtront. Je fais lire l'épreuve à mon ancien prof de philo qui m'explique qu'hormis quelques maladresses syntaxiques ou autres "coquetteries" littéraires parfaitement dispensables, le style, le concept narratif et le climax entretenu s'avèrent excellents. Je décide donc de corriger les dites maladresses et de publier l'ouvrage.

Au final: plusieurs mois de corrections diverses, 283 pages, 600 noms dans l'index, des journées entières de vérifications des infos collectées, 32 projets de couverture, beaucoup d'interviews compilées, une pléthore d'infos, un plaisir jamais connu auparavant malgré plusieurs pétages de plomb, les éditions LULU PUBLISING composées de gens charmants, sérieux et bien élevés, toujours à l'écoute. Et un projet maintenant en route vers le public. Et au final, une biographie toute autant artistique qu'historique. Surtout pas une biographie de fan. Et c'est bien ça qui a plu à ceux qui l'ont lue.

A la sortie de "REAL WORLD ...", nous fêterons ça !!!

dimanche 18 mai 2008

TOP 100



Le magazine "TIME" vient de consacrer Peter GABRIEL, "l'une des 100 personnes les plus influentes de la planète".

Honorable et pertinente distinction. Mais diantre, pourquoi donc ?

Peter GABRIEL complotiste mondialiste ? Man in Black ? Activiste judéo-maçonnique ? Terroriste islamiste ? Crypto-communiste universaliste ?


Vous le saurez bientôt en lisant "PETER GABRIEL BIOGRAPHIE", 261 pages, LULU PUBLISHING ENTERPRISES, 26-28 Hammersmith Grove, LONDON W6 7BA.

Très bientot en vente en ligne.

Sortie mondiale : 15 JUIN 2008 !!!

DAVID SAYS...



"Je vais voter pour Barack OBAMA. La vraie paix n'est pas l'absence de guerre, mais l'absence des germes de la guerre. Toute cette haine, cette négativité doivent disparaître. Barack OBAMA devrait soutenir les groupes qui militent pour la paix, grâce à la méditation transcendantale (????). Cela dit, je crois que c'est un homme bon, qu'il désire vraiment le changement, et j'espère qu'il gagnera ... Ces dernières années, la politique américaine a été très mauvaise. Faire exploser des gens au nom de la paix, c'est purement affreux".

David LYNCH.

Espérons, en effet, que Barack OBAMA soit élu. Mais ça n'est pas si sur. 28% des électeurs démocrates qui ont voté pour Hillary CLINTON (Hillary la félonne) sont prêts à voter pour John Mac CAIN, candidat républicain.

Comme quoi, il n'y a pas que l'électorat français qui soit complètement à l'ouest ! Et regardez ce que viennent de faire les Italiens, ils on revoté pour Sarkozy ... pardon, Berlusconi, le mentor et maitre à "briller" du petit Nicolas !

Il y a des claques qui se perdent !!!

mardi 13 mai 2008

GAG POLICIER



Nogaya, Japon, ce week-end. Authentique !

Monsieur et Madame Kubota s'engueulent comme il est coutumier dans leur ménage. Monsieur Kubota devient un rien acariâtre et Madame Kubota appelle la police qui intervient derechef. Devant les policiers fraîchement arrivés au domicile des deux tourtereaux nippons, Monsieur Kubota inonde ses vêtements d'essence. Les policiers arrivent toutefois à neutraliser le forcené et l'embarquent au poste.

Au commissariat, Monsieur Kubota est placé en garde à vue et un fonctionnaire de police est chargé de questionner le mari impulsif. Le policier, rempli de compréhension, offre une cigarette à Monsieur Kubota dont les vêtements sont toujours imbibés d'essence. Monsieur Kubota accepte gentiment le geste compatissant, le policier actionne le briquet et l'impétueux fils du soleil levant se transforme spontanément en torche humaine.

Quelques minutes plus tard, il s'éteignait devant une brigade de policiers déconfits et fort marris de la connerie de leur généreux collègue ...

samedi 10 mai 2008

FUNNY GAMES



En 1997, l'Autrichien Michael HANEKE présente son tout dernier film à Cannes, "FUNNY GAMES".

Certains spectateurs mis à mal par le sujet quittent la salle avant la fin de la projection. Le scandale est retentissant.

Le sujet: un couple bobo dont l'ennui existentiel est dissimulé par les subterfuges consuméristes classiques, est victime de la prise d'otages de deux jeunes bien propres sur eux pendant leur villégiature. Les "Funny Games" (traduire "Jeux Pervers") peuvent alors commencer. Visiblement, le public du festival a du se reconnaître dans la réalisation d'Haneke la déconne.

Or Haneke le souriant, vient De réaliser le propre remake de son film tel Gus Van ZANT avec "PSYCHO" en 1999, à savoir à l'identique, plan pour plan, dialogue pour dialogue. A la différence près que Van ZANT réalisait un film d'HITCHCOCK, pas son propre remake.

Étrange tentative. Réalisé aux USA, le film est interprété par Tim ROTH ("PULP FICTION", "L'HOMME SANS ÂGE"), et surtout le fantasme absolu de l'Intruder, Naomi WATTS ("MULHOLLAND DRIVE", "KING KONG", "21 GRAMMES").

Une curiosité. Sera-t-il aussi jouissivement pervers que le premier ? A vérifier d'urgence !

Et puis, il y a Naomi ... Naomi, Naomi, Naomi ... Ah oui Naomi ... Traite moi comme ...



"FUNNY GAMES" de Michael HANEKE en 2008. Avec Tim ROTH, Naomi WATTS.

vendredi 9 mai 2008

CITATION ROCK



"Beaucoup de gens ne veulent pas prendre leurs propres décisions. Ils ont trop peur. C'est beaucoup plus facile quand on vous dit comment agir. Les Américains parlent tellement d'individualisme, mais ils ne veulent pas que toi tu sois individuel car si tu penses par toi-même alors tu ne feras partie d'aucun des modes de vie qu'ils veulent que tu rejoignes. Ils te disent que si tu fais ce qu'on te dis de faire tu seras heureux. Là, tu es stupide et tu deviens un mouton. N'importe qui d'assez intelligent pour réaliser ce que l'Amérique est, ne va pas s'asseoir tranquillement et ne rien faire par rapport à ça. Il va être comme moi. Il va être comme nos fans. Alors, ils seront furieux. Ils vont dire : "Ces gens sont des artistes. Ces gens sont des musiciens. Ils ressentent tout ça et essaient de l'exprimer de cette façon". Le reste du monde, qui veut simplement accepter une vie "classique", va aller bosser tous les jours; ils vont alors s'enfermer dans une routine, et ils ne verront que ça jusqu'à leur mort. Puis, ils seront déçus quand ils n'iront pas au paradis car de toute façon ils étaient bien trop stupides pour réaliser que ça ne se passe pas comme ça. "


Marilyn MANSON.


Dire qu'on prend communément ce type bigrement lucide et particulièrement réaliste pour un illuminé. On vous a pourtant déja bien dit que l'habit ne fait pas le moine, non ?

Une pure leçon de pragmatisme et de bon sens qui ne s'applique certainement pas qu'aux Américains.

jeudi 8 mai 2008

POLITICS



En voilà un scoop !

Les Français, dans leur immense majorité sont aujourd'hui convaincus que Sarkozy n'est pas crédible et qu'il ne tiendra pas ses promesses. Ils l'ont pourtant élu (sans moi) avec une large majorité, il y a un an.

Qu'ils s'en prennent d'abord à eux mêmes. On leur a promis que Sarkozy raserait gratis, et ils l'ont cru, dont acte! Ils n'avaient qu'à faire preuve de discernement et d'un peu plus de clairvoyance. Et de toute manière avec l'autre passionaria poitevine, les gamelles auraient été à peu près similaires. La dernière élection présidentielle fut un combat de nains politiques. Imaginez un peu. La cinquième république a débuté avec Charles de Gaulle. Aujourd'hui, on a Sarkozy. Autres temps, autres moeurs, me dira-t-on. Peut être. Mais je reste convaincu aussi, que Victor Hugo était un immense écrivain, et Frédéric Beigbeder un véritable imposteur. Ou Jean Paul Sartre, un philosophe et Bernard Henri Levy, un enfileur de perles bien pensantes et ineptes. Donc, le niveau de culture générale s'est considérablement affaibli. C'est un problème d'exigence intellectuelle, c'est tout. Et puis, les hommes politiques d'aujourd'hui sont toujours le reflet de leur électorat. Donc Royal et Sarkozy en finale, cela témoigne bien d'une médiocrité générale purement hallucinante. C'est le premier point et que les "déçus" de Sarkozy et autres "royalistes" commencent tout d'abord à se regarder dans la glace.

Deuxième point. On nous dit que les hommes politiques mentent souvent. C'est vrai aussi. C'est ça la démocratie. On peut mentir parce qu'on n'a plus le choix, ou par tactique, pour accéder au pouvoir. C'est le propre de l'être humain. Et dans le registre, Sarkozy n'est pas le premier a avoir agi de la sorte. De Gaulle, Giscard d'Estaing, Mitterrand ou Chirac (le plus grand dans le registre) l'ont tous fait. Ça, ça n'est pas très grave quand on a la stature, la dimension, l'intelligence politique. Ça craint vraiment, quand on n'a pas les épaules et surtout quand on navigue à vue, que ce soit en économie ou en matière de politique étrangère. Encore une fois, déficience de culture générale évidente.

Mais l'histoire connaît pourtant un précédent symptomatique et unique. En 1925, un scribouillard frénétique et agité du bulbe, écrit un manifeste vomitif de 700 pages. Il y expose sans complexe son "programme". Création d'un état policier et arbitraire, basé sur l'eugénisme, le racisme, l'élimination des opposants politiques, des "indésirables" (handicapés physiques et mentaux, "parasites sociaux", Juifs, Tziganes, Témoins de Jéhova), l'avènement d'un chef suprême devenu guide spirituel, puis une extension de l "espace vital" de son propre peuple par une guerre sans merci, pour arriver à terme à la domination définitive du monde par une race présumée supérieure. Bref, une compilation de réjouissances purement morbides. Tout y est pourtant bien écrit. L'homme ne ment donc pas et annonce clairement la couleur. Cette bible satanique sera un best seller (12 millions de bouquins vendus en 1945) et fait l'objet d'un culte invraisemblable dans le monde arabe d'aujourd'hui. Son titre, évidemment "Mein Kampf" et son auteur Adolf Hitler.

Et bien, ce foutu cinglé s'est fait élire en toute démocratie en 1933 par une population enivrée de populisme ! Et il a commencé a appliquer à la lettre son "programme" politique. A sa "sortie" de la scène internationale en 1945, le bilan du monstre était lui aussi très clair, comme son "programme": 50 millions de morts et le régime le plus terrifiant de l'histoire humaine, le paroxysme de l'horreur. Ce qui implique cette idée qui me taraude depuis toujours, qu'il faut se méfier tout autant des "dictateurs" que de ceux qui les amènent au pouvoir. "J'aime l'homme, mais je déteste la foule". Fritz Lang. A méditer.

Moralité. Qui doit-on préférer ? Un fasciste qui déballe tout sur son "projet" politique et qui tient ses promesses sans JAMAIS MENTIR ? Ou un vrai démocrate qui va se vautrer dans des promesses bidons par souci électoraliste ?

C'est Winston Churchill qui avait raison (comme souvent). Il affirmait que la démocratie est toujours le moins mauvais de tous les systèmes. Et les imbéciles qui crachent sur les démocraties "décadentes" cautionnent toujours l'action funeste des vrais dictateurs, toujours criminels en puissance.

Laissons donc mentir les vrais démocrates. Après tout, ça ne mange pas plus de pain que ça. D'eux on peut facilement se débarrasser par le vote, sans boucherie. Pas comme ceux qui NE MENTENT JAMAIS ou qui osent "dire tout haut, ce que les autres pensent tout bas". Eux quand ils accèdent au pouvoir, vous ne pouvez plus voter, ils vous l'interdisent, et quand ils ont le pouvoir, ils ne le lâchent plus. Alors soyons raisonnables ! Sarkozy est ce qu'il est mais sûrement pas un fasciste. Et il est étrange de constater que ceux qui lui accordaient toutes les faveurs il y a un an, ont en très grande partie, retourné une veste pas vraiment doublée de vison (les médias entre autres). Il y a aujourd'hui bien pire que les politicards rippoux, mais une presse inepte, dépourvue de pugnacité et un rien opportuniste, incapable de déclencher de véritables débats de fonds et d'idées, et qui surfe sur les news comme sur des vagues de dégueulis putassiers (L'Affaire Grégory ou Outreau) au détriment de l'analyse et de l'intelligence. C'est encore pire qu'une "menace" prétendument anti-démocratique.

Ah au fait. J'ai appris un autre scoop, encore par le biais des médias! Que Besancenot avait été mis sur écoute. la bonne blague. Vous connaissez un homme politique qui n'a pas été mis sur écoute, vous ? Allez plutôt chercher à qui profite le crime. Ça, c'est beaucoup plus intéressant, et je crois avoir mon idée à ce sujet ...

Et puis, il n'y a pas que les hommes politiques qu'on peut mettre sur écoute. Mais ça aussi, c'est une autre histoire ...

mercredi 7 mai 2008

KIFF RICHARDS JOKE



Extrait d'une interview de Keith RICHARDS à propos des concerts des ROLLING STONES:

"Certains voudraient qu'on réalise des concerts pour les aveugles. Pourquoi pas des concerts pour les sourds pendant qu'on y est !".

Keith RICHARDS (ou comment j'ai sniffé les cendres de mon père).

vendredi 2 mai 2008

INTRUDER RETURNS !



Oyez, oyez, vile populace de la toile mondiale!

The Intruder a décidé d'ajouter un chapitre supplémentaire dans son évocation chirurgicale de l'oeuvre du magicien de Bath.

Le titre: "MANIFESTO !".

Ce chapitre s'est avéré indispensable à la bonne compréhension du "mystère" Gabriel.

Et gloire à Guylaine sans qui ce projet n'aurait jamais abouti dans sa forme définitive.




"SKY BLUE" de Peter GABRIEL en 2003, à MILAN.