samedi 13 décembre 2008

PERFECT DAY INTERLUDE


Ca y est ! Plus de publicité à partir de 20h sur le service public !

Normal, non ? Mitterrand, Jospin, Royal l'avaient promis, et c'est Sarkozy qui l'a fait. Maintenant, quand j'entends un type de gauche hurler contre cette mesure, j'ai envie de l'étrangler. Des mecs de gauche devenus copains avec les vendeurs de merguez ! Décidément, on aura tout vu. Vous me direz, Mitterrand était bien ami avec Séguéla. Sacré Mitterrand, plus je réfléchis, plus je lis sur toi,et plus je m'aperçois à quel point tu étais retors, comme tu nous a trahi. Et puis, la crise actuelle nous révèle spectaculairement, l'immobilisme français des 30 dernières années, et les subterfuges socialistes et chiraquiens.

A ceux qui se demandent comment cela se fera, j'ai envie de répondre comme l'aurait fait De Gaulle, "l'intendance suivra". Et c'est ce qui arrive toujours. De toute manière, la publicité est en train de quitter le petit écran pour se diriger vers un écran encore plus petit, l'ordinateur ou le téléphone mobile. Donc, l'idée est judicieuse, même si complètement improvisée par son opportuniste instigateur.

Alors, regardez ce spot réalisé pour la promotion de la BBC en 1997(sans publicité, l'institution), considérée comme la meilleure TV de la planète et qui exporte ses programmes dans le monde entier, tant ils taquinent l'excellence. Et regardez qui chante sur le titre culte de Lou REED ? Ca le fait ! C'est quand même mieux que Grand Corps Malade, Amel Bent, Bénabar, Cali ou Hélène Segara, non ? C'est ça, un vrai service public ! Pas une dauberie qui se met en concurrence avec TF1 ou M6.
Exemple à l'appui !



"PERFECT DAY" de LOU REED, avec Lou REED et plein d'autres !

5 commentaires:

jean-philippe a dit…

Of course ! une belle version de ce titre sublime et aérien ! et puis entendre lou Reed , David Bowie, Suzanne Véga ,Bono de U2 ,Elton John ,Tom Jones et bien d'autres encore donne à cette chanson une aura supplémentaire !

Alors révons mes bien chers frères , mes bien chers soeurs d'une nouvelle version de "la nuit je mens " avec en tete Alain Bashung (of course) en compagnie de Christophe , Alain Souchon ,Bernard Lavilliers ,Catherine Ringer , Renaud ,Laurent Voulzy , Jean-louis Murat ,Michel Delpech ,Zazie et Arno tous et toutes réunis afin de promouvoir l'excellence et le savoir faire du "nouveau service-public " !!!! ah !!!! avec une note d'espoir , un jour ce sera vraiment possible !

Gabnews a dit…

Le sens tactique de notre Naboleon IV n'est plus à démontrer, il a su prendre à contrepied sur son propre terrain le conservatisme de gauche, en lui supprimant des ressources et du pouvoir au nom de valeurs "cultureuses" qu'il ne pouvait renier et attaquer. Coup presque parfait, la défense est prise à revers en étant coupé de son intendance, justement.

Le même genre de stratégie est à l'oeuvre dans l'Education Nationale, où les caciques, les stakhanovistes de la grève corporariste, arcboutés sur leurs avantages acquis et leurs congés réunis, nous ont rejoué depuis 10 ans la fable du chêne et du roseau.

Bravo le chêne n'a pas plié (les glands sont toujours en place) maintenant il est près à rompre et à laisser le champs libre aux institutions privées, qui à l'eau bénite, qui à l'aune du dogme libéral, s'apprêtent à formater encore un peu plus nos chères têtes blondes dans le sens du vent du chanzement élyzéen.

Bravo mesdames, messieurs, l'honneur est sauf, la garde meurt mais ne se rends pas, Waterloo, ne sera plus seulement le nom d'un village belge ou d'une gare anglaise, mais aussi celui demain du cimetière d'une gauche "intello" qui aura "oublier" de partager son confort realtif avec un peuple dont elle était censée défendre les intérêts premiers. (voir le film de Laurent Cantet qui montre l'ineptie et l'inadaptation de certains de nos souffreteux pédagogues "entre les murs", nos révolutionnaires de la machine à café, face à l'évolution et aux defis de la "classe populaire".

Pour citer Bedos : "qu'il est difficile d'être de gauche de nos jours, surtout quand on n'est pas de droite."

Quant à la video de Lou Reed, très bien mais je la trouve déprimante, nostalgique et terriblement en phase avec le constat d'échec que je viens de dresser de cette génération finissante.

Les travaillistes anglais ont su pourtant relevé certains défis, mais pas tous bien sûr, parce qu'ils n'ont pas oublié que dans "travailliste", il y avait "travail".

Par nos contrées nous avons rêvé si fort d'une société des loisirs, que les oreillers s'en souviennent encore. Nous avons oublié que le monde n'était pas une immense Disneyland et qu'à nos portes, le minimum vital n'était même pas garanti.

Alors dans ce contexte, comment se dire de gauche, quand au sortir du bureau surchauffé, dans la file d'attente des grands magasins nous chipotons pour Noël, sur l'épaisseur du fois gras et le velouté du grand cru qui serait susceptible de l'accompagner.

L'obscénité n'a pas de couleur politique, comme l'argent n'a pas d'odeur, quand la petite et grande "classe moyenne" (dire "bourgeoisie" c'est un peu trop daté ;-) se lamente sur la baisse de son pouvoir d'achat et l'augmentation du brut à la pompe.

Si être de gauche, c'est défendre la société de consommation des ventres mous, je crois définitivement ne plus en être et peu m'importe alors le devenir d'un service public qui aurait mis les fonds publics à son service exclusif.

Je n'ai pas plus de sympathie pour le supposé camp d'en face (à droite en sortant de l'ascenseur social en panne)dont la devise est le TPMG (tout pour ma gueule)puisqu'au final tout cela n'est que compétition pour le pouvoir de jouir au mieux de l'instant autour des canapés où tout ce beau monde se croise et s'entrecroise.

Le combat est ailleurs, autour de nous, dans notre environnement, dans tous les sens du terme, loin de nos nombrils repus.

L'orchestre syndiqué de notre flamboyant Titanic à beau se plaindre de la tiédeur, de la rareté et du prix du champagne, il me semble modestement que l'urgence est ailleurs.

Mais nul n'est plus sourd, qui ne veut entendre et il apparaitra toujours temps à nos hommes d'équipage de décider et de prendre les mesures nécessaires lorsque la cata sera survenu.

A vos chaloupes !

THE INTRUDER a dit…

BRAVO !!!

JE PENSE QU'ON EST JUMEAUX SUR BEAUCOUP DE ¨PLAN !!!

THE INTRUDER a dit…

BRAVO !!!

JE PENSE QU'ON EST JUMEAUX SUR BEAUCOUP DE ¨PLAN !!!

Gabnews a dit…

hétérozygotes Ô! assurément